Vue ventrale de l’histeridae

Ce shéma represente la vue ventrale de l’histeridae abstraction faites des pattes qui n’y figurent pas, en haut du shéma figure la mentonnière appelée aussi lobe prosternal qui peut être bordée d’une strie. Juste en dessous, la carène prosternale dotée également de stries subparallèles, , cette partie est aussi appelée crête prosternale, cette partie se termine vers le bas par le lobe prosternal. Dans ce lobe se loge le mesosternum souvent ponctué et bordé de stries. Les arêtes epipleurales qui sont indiquées sont inscrites sur la partie dorsale des Elytres. les deux plaques qui prolongent le mesosternum sont nommées métépimères .

Lors de descriptions d’espèces nous irons plus dans les détails. Le prochain post parlera des pattes et des antennes qui sont très caractéristiques chez les histeridae et qui déterminent la famille.

Les deux dessins qui ont servis à la démonstration ont été fait par Marcel Grosclaude, entomologiste (1888-1991)

Publicités

Auteur : euspilotus

Entomologie, famille des Histeridae (Coleoptera). membre de la Société Entomologique de France.(SEF)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s