Tribu Histerini, Gyllenhal (1808)

Dans la tribu des Histerini les espèces sont plutôt grande ou de taille moyenne.le scape est très grand et nettement coudé avec le funicule assez court; le pronotum peut avoir plusieurs stries; Le prosternum possède des stries internes et le lobe prosternal est également doté de stries marginales. Les elytres ont des stries humérales et des stries parallèles à la suture. Les protibias sont pourvus de dents avec un sillon tarsal droit. L’édeage est volumineux et fortement sclérotisé.

Clés des genres :

1 – Labre superieur fortement échancré, funicule doté d’article très dilatés vers l’apex, se modifiant en douceur vers la massue. Pactolinus

labre superieur non échancré, massue antennaire bien distincte des articles du funicule 2

2 – Labre supérieur triangulaire du à une protubérance médiane plus évidente chez les mâles. Mandibules asymétriques, la gauche plus grande spécialement chez les mâles. Pachylister

labre supérieur non triangulaire et mandibules et mandibulaires symétriques pour les deux sexes. 3

3 – Mesosternum droit dans la partie anterieure et légèrement convexe , prosternum droit à la base . Manque de strie subhumérales et de stries latérales externes au pronotum. Atholus

Mesosternum sinueux dans sa partie anterieure et prosternum arrondi à la base toujours doté d’une strie subhumérale ou si elle est manquante avec une strie latérale externe sur le pronotum. 4

4 – Pronotum avec une strie laterale unique très proche de la marge a proximité de laquelle se trouve une abondante ponctuation. Protibias avec une grande dent sur la marge interne. Strie mesosternale interrompue au milieu. Merohister

Pronotum avec une ou deux stries latérales l’externe près de la marge. En cas de strie unique celle ci est très éloignée de la marge. Protibias privés de dent sur la marge interne, strie mesosternale entière. 5

5 – Elytres avec une strie subhumérale externe incomplète, il peut y avoir seulement quelques fragments de cette strie ou elle peut manquer. Edéage trés aplati en vue latérale  avec une complète fusion des paramères laissant un orifice apical avec un lobe médian interne simple Hister

Elytres avec une strie subhumerale externe complète exception faite chez binotatus et obscurus qui se contentent d’un trait court huméral et sans strie strie subhumérale interne. Edéage très volumineux en vue latérale avec des paramères partiellement fusionnés pour permettre la sortie du lobe médian qui est très complexe et très sclérifié servant de capsule protectrice . Margarinotus


Publicités

Auteur : euspilotus

Entomologie, famille des Histeridae (Coleoptera). membre de la Société Entomologique de France.(SEF)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s