Hister quadrimaculatus, Linnaeus, 1758.

Synonymie

hister reniformis, Olivier, 1789: 10.- Fabricius, 1801: 86.

Hister lunatus , Scriba, 1790: 72 (emend).

Hister sinuatus Herbst, 1792: 43. – Illiger, 1798: 57.

Hister affinis Herbst, 1792: 43. nom.nud.given as syn

Hister direptor, Voet, 1793: 46 (emend).

Hister comedo Voet, 1793: 47. Kryzhanovskij et Reichardt, 1796: 195.

Hister gagates Illiger, 1807: 31. Erichson, 1834: 137.

Hister scapularis Fisher de Waldheim, 1823, t.xxv, f3- Gemminger et Harold, 1868: 772.

Hister marshami, Stephens, 1829: 9 (nom.nud.)

Hister marshami, Stephens, 1830: 144.- Marseul, 1854: 204.

Hister aethiops, Heer, 1841: 453.- Marseul, 1854: 204.

Hister pelopis, Marseul, 1861: 515.- Schmidt, 1885c: 288.

Hister crassimarfo, Gozis, 1886: 161.- Ganglbauer, 1899: 362.

Hister cephallenicus, Daniel, 1906: 174.- Bickhardt, 1919: 177.

Hister cephallenicus var.contaminatus Daniel, 1906: 175.

Hister quadrimaculatus ab. reniformis: Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus var.gagates: Rosenhauer, 1856: 89.

Hister quadrimaculatus var. lunatus. Fuentes. 1903: 342.

Hister quadrimaculatus ab. sinuatus. Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus ab. arvernus. Piton, 1943: 139.

Hister quadrimaculatus var bipunctulus Auzat, 1922b: 57.

Hister quadrimaculatus var.caesaraugustanus. Fuente, 1912: 360.

Hister quadrimaculatus ab. humerosus. Bickhardt, 1910: 180.

Hister quadrimaculatus ab. incognitus Fuente, 1924: 203.

Hister quadrimaculatus var.innominatus Fuente, 1912: 360.

Hister quadrimaculatus var.intermedius Fuente, 1903: 342.

Hister quadrimaculatus ab. latepictus. Bickhardt, 1910: 180.

Hister quadrimaculatus ab. longimaculatus. Schleicher, 1924: 57

Hister quadrimaculatus var.magnini Bettinger, 1922: 30

Hister quadrimaculatus ab. pozuelicus. Fuente, 1924: 203.

Hister quadrimaculatus ab. pustulifer. Bisckhardt: 1911: 107.

Hister quadrimaculatus ab. rufipennis. Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus var semimarginatus. Bickhardt, 1910: 177.

Hister quadrimaculatus ab. rsexpustulatus. Bickhardt, 1910: 179.

Bibliographie

Linnaeus,C. 1758. Systema Naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Editio decima, reformata. Tomus I. Holmiae, (4)+ 823 pp.

Olivier,A.G. 1789. Entomologie ou histoire naturelle des Insectes, avec leurs caractères génériques et spécifiques leur description, leur synonymie, et leur figure enluminée. Coléoptères. Tome premier. N° 8. Escarbot Hister. Paris, 19 pp.

Fabricius, J.Ch., 1801. Systema Eleutheratorum secundum ordines, genera, species adjectis, synonimis, locis, observationibus. Tomus I. Kiliae, xxiv+ 506 pp.

Scriba,L. 1790. Verzeichniss der Insekten in der Darmstäter Gegend.Journ. für die Liebhader der Ent, herausgegeben von L.G.Scriba, Frankfurt, 1, i: 40-73.

Herbst, J.F, 1783. Kritisches Verzeichniss meiner Insectensammlung.Arch.Insect.Gesch.,4: 1-72.

Illiger, K., 1798. Verzeichniss der Käfer Preussens. Halle, xlii+510 pp.

Voet, J.E. 1793. Voets Beschreibungen und Abbildungen hartschaaltiger Insecten, II, 3. Nürnberg, p.8-134.

Kryzhanovskij, O.L., Reichardt, A.N. 1976. Zhudi nadsemeystva Histeroidea (semeystva Sphaeritidae, Histeridae, Syntelidae)In: fauna SSSR, Zhestkokrylye, V, vyp.4. Leningrad, 434 pp.

…..(à suivre)

Localisation

Europe centrale et Europe du Sud, Asie mineure, Caucase, Iran, Kirgisie, Arménie, Maroc, Algérie

Dans les bouses et le fumier.

Description

Longueur: 8 à 11 mm; largeur: 5 à 8 mm.

Noir luisant.Mandibules se terminant en forme de points aigués, deux dents internes bien nettes, assez fortes. Labre noir avec un petite tubercule.

massue grise, funicule noir semé de fortes soies rousses, scape noir. Front bordé d’une strie bien marquée.

Bord du pronotum au niveau du cou bordé de soies jaunes, fortes. Strie marginale interne forte au niveau du cou avec une léger effacement au milieu. Cette strie est complète et forte sur les deux côtés. La strie marginale externe est réduite à un coude sur la partie antérieure.

Scutellum bien marqué un peu allongé. Trois premières stries de l’elytre entières, les trois autres absentes, la quatrième parfois réduite à un petit trait. Strie sub-humérale fine, strie marginale entière. Quatre macules rouges sur l’elytre, la variabilité de ces tâches a donné une profusion de variété dans cette espèce.

Propygidium fortement ponctué avec une partie lisse au milieu, pygidium fortement ponctué.

Tibias antérieurs dotés de trois dents dont l’apicale est très développée. Les tibias médians et postérieurs sont garnis d’une double rangée de denticules.

Mentonnière fortement ponctuée sur les côtés moins sur la carène. une strie marginale bien marquée. Lobe prosternal très arrondi, échancrure du mesosternum peu marquée. Le mesosternum est doté d’une strie marginale très nette. Metasternum et mesosternum lisses.

Iconographie


Publicités

Auteur : euspilotus

Entomologie, famille des Histeridae (Coleoptera). membre de la Société Entomologique de France.(SEF)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s