Scientist unravels the mysteries of a beetle that lived a million centuries ago

Scientist unravels the mysteries of a beetle that lived a million centuries ago

About 100 million years ago, a tiny beetle flew into a coniferous tree and became engulfed in its resin.
Though the tree fell to ruin in a time long forgotten, a drop of its resin fossilized into amber—with the beetle fully encased—and then survived the relentless ravages of time, resulting in one of the most spectacularly preserved ancient beetle specimens yet described.
First discovered in Myanmar, the rare fossil is now in the hands of international experts who are thrilled that it has managed to remain so exquisitely intact after almost a million centuries of existence.
« For a beetle taxonomist and for the entomological community as a whole, this is an exciting discovery, » said Michael Caterino, the director of the Clemson University Arthropod Collection. « This is an extraordinary 99 million-year-old fossil in Burmese amber. We can see all the details of the external sculpturing of the wing covers and the head. We can see the mouth parts, which enable us to predict that this was a predator much like it’s modern relatives. And it has a lot of tantalizing characteristics that we hypothesized early members of this family had. But we no longer have to guess. Now we can confirm. »

La suite ici

Hister quadrimaculatus, Linnaeus, 1758.

Synonymie

hister reniformis, Olivier, 1789: 10.- Fabricius, 1801: 86.

Hister lunatus , Scriba, 1790: 72 (emend).

Hister sinuatus Herbst, 1792: 43. – Illiger, 1798: 57.

Hister affinis Herbst, 1792: 43. nom.nud.given as syn

Hister direptor, Voet, 1793: 46 (emend).

Hister comedo Voet, 1793: 47. Kryzhanovskij et Reichardt, 1796: 195.

Hister gagates Illiger, 1807: 31. Erichson, 1834: 137.

Hister scapularis Fisher de Waldheim, 1823, t.xxv, f3- Gemminger et Harold, 1868: 772.

Hister marshami, Stephens, 1829: 9 (nom.nud.)

Hister marshami, Stephens, 1830: 144.- Marseul, 1854: 204.

Hister aethiops, Heer, 1841: 453.- Marseul, 1854: 204.

Hister pelopis, Marseul, 1861: 515.- Schmidt, 1885c: 288.

Hister crassimarfo, Gozis, 1886: 161.- Ganglbauer, 1899: 362.

Hister cephallenicus, Daniel, 1906: 174.- Bickhardt, 1919: 177.

Hister cephallenicus var.contaminatus Daniel, 1906: 175.

Hister quadrimaculatus ab. reniformis: Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus var.gagates: Rosenhauer, 1856: 89.

Hister quadrimaculatus var. lunatus. Fuentes. 1903: 342.

Hister quadrimaculatus ab. sinuatus. Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus ab. arvernus. Piton, 1943: 139.

Hister quadrimaculatus var bipunctulus Auzat, 1922b: 57.

Hister quadrimaculatus var.caesaraugustanus. Fuente, 1912: 360.

Hister quadrimaculatus ab. humerosus. Bickhardt, 1910: 180.

Hister quadrimaculatus ab. incognitus Fuente, 1924: 203.

Hister quadrimaculatus var.innominatus Fuente, 1912: 360.

Hister quadrimaculatus var.intermedius Fuente, 1903: 342.

Hister quadrimaculatus ab. latepictus. Bickhardt, 1910: 180.

Hister quadrimaculatus ab. longimaculatus. Schleicher, 1924: 57

Hister quadrimaculatus var.magnini Bettinger, 1922: 30

Hister quadrimaculatus ab. pozuelicus. Fuente, 1924: 203.

Hister quadrimaculatus ab. pustulifer. Bisckhardt: 1911: 107.

Hister quadrimaculatus ab. rufipennis. Bickhardt, 1910: 179.

Hister quadrimaculatus var semimarginatus. Bickhardt, 1910: 177.

Hister quadrimaculatus ab. rsexpustulatus. Bickhardt, 1910: 179.

Bibliographie

Linnaeus,C. 1758. Systema Naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Editio decima, reformata. Tomus I. Holmiae, (4)+ 823 pp.

Olivier,A.G. 1789. Entomologie ou histoire naturelle des Insectes, avec leurs caractères génériques et spécifiques leur description, leur synonymie, et leur figure enluminée. Coléoptères. Tome premier. N° 8. Escarbot Hister. Paris, 19 pp.

Fabricius, J.Ch., 1801. Systema Eleutheratorum secundum ordines, genera, species adjectis, synonimis, locis, observationibus. Tomus I. Kiliae, xxiv+ 506 pp.

Scriba,L. 1790. Verzeichniss der Insekten in der Darmstäter Gegend.Journ. für die Liebhader der Ent, herausgegeben von L.G.Scriba, Frankfurt, 1, i: 40-73.

Herbst, J.F, 1783. Kritisches Verzeichniss meiner Insectensammlung.Arch.Insect.Gesch.,4: 1-72.

Illiger, K., 1798. Verzeichniss der Käfer Preussens. Halle, xlii+510 pp.

Voet, J.E. 1793. Voets Beschreibungen und Abbildungen hartschaaltiger Insecten, II, 3. Nürnberg, p.8-134.

Kryzhanovskij, O.L., Reichardt, A.N. 1976. Zhudi nadsemeystva Histeroidea (semeystva Sphaeritidae, Histeridae, Syntelidae)In: fauna SSSR, Zhestkokrylye, V, vyp.4. Leningrad, 434 pp.

…..(à suivre)

Localisation

Europe centrale et Europe du Sud, Asie mineure, Caucase, Iran, Kirgisie, Arménie, Maroc, Algérie

Dans les bouses et le fumier.

Description

Longueur: 8 à 11 mm; largeur: 5 à 8 mm.

Noir luisant.Mandibules se terminant en forme de points aigués, deux dents internes bien nettes, assez fortes. Labre noir avec un petite tubercule.

massue grise, funicule noir semé de fortes soies rousses, scape noir. Front bordé d’une strie bien marquée.

Bord du pronotum au niveau du cou bordé de soies jaunes, fortes. Strie marginale interne forte au niveau du cou avec une léger effacement au milieu. Cette strie est complète et forte sur les deux côtés. La strie marginale externe est réduite à un coude sur la partie antérieure.

Scutellum bien marqué un peu allongé. Trois premières stries de l’elytre entières, les trois autres absentes, la quatrième parfois réduite à un petit trait. Strie sub-humérale fine, strie marginale entière. Quatre macules rouges sur l’elytre, la variabilité de ces tâches a donné une profusion de variété dans cette espèce.

Propygidium fortement ponctué avec une partie lisse au milieu, pygidium fortement ponctué.

Tibias antérieurs dotés de trois dents dont l’apicale est très développée. Les tibias médians et postérieurs sont garnis d’une double rangée de denticules.

Mentonnière fortement ponctuée sur les côtés moins sur la carène. une strie marginale bien marquée. Lobe prosternal très arrondi, échancrure du mesosternum peu marquée. Le mesosternum est doté d’une strie marginale très nette. Metasternum et mesosternum lisses.

Iconographie


Hister quadrinotatus, Scriba, 1790

Synonymie

Hister quadrimaculatus: Olivier, 1789: 9. hoffmann, 1803: 46.

Hister quadriguttatus: Marsham, 1802: 95. – Mazur, 1984b: 196.

Hister quadrinotatus var.innotatus: lokay, 196: 9.

Hister quadrinotatus var.barthei: Auzat, 1920: 2.

Localisation

Allemagne, Europe centrale et sud, Balkans, turquiz, Afghanistan, Caucase, Kazakhstan.

Bibliographie

Olivier, A.G., 1789. Entomologie ou l’histoire naturelle des insectes, avec leurs caractères génériques et spécifiques, leur desc ription, leur synonymie, et leur figure enluminée. Coléoptères. Tome premier. N° 8. escarbot Hister. Paris, 19 pp.

Hoffmann, J.J. 1803. Monographie der von Verfassern in dem Departamente vom Donnersberge, und den angegrenzendenGegenden der Departamente von der Saar, und von Rhein und Mosel einheimisch beobachteten Stutzkäffer (Hister). Ent.Hefte, 1 : 1-119.

Marsham,Th,. 1802. Entomologia Britannica, sistens insecta Britanniae indigena, secundum methodum Linnaeanam disposita. Tomus I. Coleoptera. Londini, xxxi+ 548 pp.

Mazur,S., 1884b. A world catalogue of Histeridae. Pol.Pismo Ent., 54 (3-4): 1-376.

Lokay, E., 1906. Nova, uplne cerna odruda Hister quadrinotatus  Scriba var.innotatus mihi. Cas.Csl.Spol.Ent, 3: 9-10.

Auzat,V. 1920. Quelques observations sur la sculpture superficielle des histérides.  Variétés nouvelles, synonymies. Echanges, 36: 263-264.

Description

Mandibules fortes très courbées à l’apex, avec une dent interne. Massue grise, funicoule roux, labre et mandibules finement ponctués; front bordé d’une strie forte et entière.

Strie marginale interne du pronotum complète, strie marginale externe s’arrêtant au milieu du bord latéral du pronotum.

Macule rouge allant de l’épaule à l’apex des élytres, forme très variable, peut se résoudre à quatre tâches. les deux premières stries entières, la troisième peutêtre entière ou plus réduite, les quatrième et cinquième sont absentes, la strie suturale est réduite à un trait vers l’apex.

Propygidium ponctué fortement, le pygidium finement ponctué sur les côtés lisse au milieu.

Tibias antérieurs dotés de trois dents, l’apicale plus développée que les deux autres et bifide. Les tibias moyens et postérieux bordés d’une double rangées de sept à huit denticules. Mentonière avec une légère dépression après l’arête, une strie complète, forte, puis une deuxième strie réduite à un trait comme une forte virgule.

Carène prosternale ronde, mesosternum échancré, bordé d’une forte strie, surface lisse comme le metasternum.

Iconographie

 

Hister quadrinotatus vue dorsale

 

 


 

Hister quadrinotatus, vue ventrale

 

 

Hister, Linné , 1758, clé de détermination

Clé de détermination dressée par michel Secq, 1994, L’Entomologiste 50.(2)

  • Pas de strie subhumérale (sauf chez deux espèces où elle est réduite à un arc en avant.
  • Tous noir brillant, dont trois avec des taches rouges.
  • 1- Strie subhumérale interne présente, très près de la première dorsale…..2
  • Strie subhumérale interne  absente……………………………………………………8
  • 2- Parapleure thoracique avec de longues soies et des points forts………….3
  • Parapleure thoracique glabre lisse et peu ponctué……………………………….6
  • 3 – Strie latérale externe du pronotum quasi entière…………………………….4
  • Strie latérale externe du pronotum très courte……………………………………5
  • 4 – 5 à 8 mm. Pronotum très grand . Stries fortes . Corps convexe..H.grandicollis Illiger, 1807.
  • Stries faibles , Corps très convexe……………… H.thoracicus paykull,1811.
  • 5- Corps ovale. Pygidium à ponctuation dense. 5,5 à 10 mm.
  • Taches rouges, variables (ou absentes)..H.Quadrimaculatus Linné, 1758
  • Corps allongé. Pygidium à ponctuation espacée. 6 à 7,5 mm.
  • Elytres avec 2 petites taches rouges chacun…….H.pustulosus Gené, 1839.
  • 6 – Pronotum à strie latérale interne oblique avec des points à l’intérieur. 4 à 5 mm.
  • Strie subhumérale souvent réduite…….H.huello Truqui, 1852.
  • Pronotum à strie latérale, parallèle à la marge, non ponctuée. Petite strie subhumérale
  • externe présente vers l’avant (sauf exception)……………………7.
  • 7 – Pronotum à strie latérale externe entière. 6,5 à 8 mm. 4 stries élytrales entières.
  • Tibias antérieurs avec 4 dents……….H.teter Truqui, 1852.
  • Pronotum à strie latérale externe, courte. 5 à 7 mm. 3 stries élytrales entières.
  • Tibias antérieurs avec 3 dents. …………………….H.unicolor Linné, 1758.
  • 8 – Elytres tachés de rouge………………………………9.
  • Elytres tout noirs.
  • 9 – Pronotum à strie latérale externe presque entière. 5 à 7,5 mm. 3 eme strie elytrale, courte
  • …………………….H.quadrinotatus quadrinotatus Scriba, 1790.
  • Pronotum à strie latérale  externe courte. 4,5 à 7 mm. 3 eme strie élytrale entière. La tache rouge n’atteint pas l’épipleure
  • ………………….H.illigeri Duftschmid, 1805
  • 10 – Pronotum à strie marginale  entière jamais interrompue derrière la tête . 3  à 5.5 mm. Strie latérale externe entière
  • …………………….H.lugubris Truqui, 1852.
  • – Pronotum à strie marginale interrompue derrière la tête. Strie la térale  externe courte ..11
  • 11 – Face supérieure des mandibules canaliculées…………………12
  • – Face supérieure des mandibules non canaliculée émoussée…………..13
  • 12 – 4 stries élytrales entières. 3,5 à 5 mm. Propygidium   finement ponctué…H.bissextriatus Fabricius,1801.
  • –  3 Stries élytrales entières. 3,5 à 5 mm. Propygidium fortement ponctué ……H.moerens Erichson, 1834.
  • 13 – 4 stries elytrales entières. 3,5 à 5 mm. Propygidium fortement ponctué…H.mediterraneus Lundgren, 1991.
  • – 3 stries élytrales entières. Propygidium à points espacés………………………………………………………..14.
  • 14 – Quatrième strie élytrale courte. 3,5 à 4,5 mm. Srie frontale droite en avant….H.funestus Erichson, 1834.
  • – Quatrième strie élytrale entière ou intermittente. 3 à 4 mm. Strie frontale un peu sinueuse en avant………..H.capsirensis Auzat, 1922.

Margarinotus (Ptomister) distinctus (Erichson, 1834)

Synonymie

Hister distinctus Dejean, 1821: 47 (nom.nud.)

Hister asphaltinus Sturm, 1826: 152 (nom.nud.)- Mazur, 1984b: 165.

Hister distinctus Erichson, 1834: 143.

Bibliographie

Dejean.P.F., 1821. Catalogue de la collection de Coléoptères. Paris, viii+136+ (2) pp.

Sturm.J.,  1826. Deutschlands Fauna in Abbildungen nach der Natur mit Beichreibungen. V. Abtheilung. Die Insecten. Erstes Baendchen. Kaefer. Mit 20 illuminirten Kupfertafeln. Nürnberg, 10+xxxxiiii + 271 pp.

Mazur.S., 1984b.A world catalogue of Histeridae. Pol. Pismo Ent., 54 (3-4): 1-376.

Erichson.W.F., 1834. Uebersichtder Histeroides der Sammlung. Jahrb. Ins-Kunde, 1: 83-208.

Houlbert.C. et Monnot.E., 1922-1923. faune Entomologique Armoricaine. Coléoptères. 42eme Famille. Histérides (Escarbots). Bull.Soc.Sci.Med.Ouest., 31-32, sep. pp. 1-75, 1922: 1-16, 1923: 17-75.

Localisation

Autriche, Europe sud et centrale, Sud Russie.

sol sabloneux, sous cadavres d’animaux.

Description

Longueur: 6 mm largeur: 4 mm. Noir luisant.

Mandibules fortes et finissant en pointe. Labre moyen, ponctué. Massue grise, funicule alutacé, scape noir.

Strie frontale composé de legers arcs de cercle. Cou fortement ponctué.

Strie marginale externe du pronotum forte, se terminant en crochet avant le cou. Strie marginale interne forte, interstrie ponctuée. Pronotum lisse.

Scutellum bien distinct. Deux petites stries obliques de chaque côtés de l’elytre rejoignant la 4eme strie au sommet.

4 premières stries entières, cinquiéme strie réduite à 1/3 partant de l’apex, Strie suturale arrivant au milieu de l’elytre.

Propygidum et pygydium fortement ponctués.

Tibias antérieurs dotés de cinq dents, l’apicale bifide. Tibias médians et antérieurs plantés d’une double rangée de denticules.

Mentonnière ponctuée, marge bien marquée, lobe prosternal très arrondi. Mesosternum légèrement échancré bordé d’une strie. Mesosternum et metasternum lisse.

Iconographie


Margarinotus (Eucalohister) bipustulatus (Schrank, 1781)

Synonymie

Hister bipustulatus. Schrank, 1781: 37.

Hister fimetarius Herbst, 1792: 27.- Kugelann, 1792: 298.

Hister sinuatus Fabricius, 1792: 75. – Duftschmid, 1805: 212

Paralister bipustulatus. Vienna, 1971: 287.

Eucalohister bipustulatus. Mazur, 1973b: 711.

Bibliographie

Schrank.F.P.1781.Enumeration Insectorum Austriae Indegenorum. Cum figuris. Viena, (24)+ 548 pp.

Herbst.J.F.1792. Natursystem aller bekannten in-und ausländischen Insekten, als eine Fortseztung der von BÜFFONSCHEN Naturgeschichte. Der Käfer, vierter Theil. Berlin, viii+197 pp.

Kugelann.J.G.1792. Verzeichniss der in einigen Gegenden Preussens bis jetzt entdeckten Käfer-Arten, nebst kurzen Nachrichten von denselben. Neustes Mag. für die Liebhaber der Ent., herausgegeben von D.H.SCHNEIDER. Stralsund. 1, 3: 257-306.

Fabricius.J.Ch.1792. Entomologia Systematica emendata et aucta. Secundum classes, ordines, genera, species adjectis synonymis, locis, observationibus, descriptionibus. Hafniae, I, 1-2.1: xx+330 pp., II: 382 pp.

Duftschmid.K.1805. Fauna Austriae, oder Beschreibung der österreichischen Insecten für angehende Freunde der Entomologie. Erster Theil. Linz und Leipzig, 311 pp.

Vienna.P. 1971. Gli Histeridae del Museo Civico di Storia Naturale di Verona. Mem.Mus.Civ. Stor. Nat.Verona, 19: 267-301.

Mazur.S. 1973b. Gnilikii prezraski (Histeridae et Cleridae, Coleoptera) w zbiorze Wojciecha Maczynskiego. Pol. Pismo Ent., 43: 705- 715.

Localisation

Autriche, Europe, Caucase, Siberie, Kazakhstan

Description.

Strie frontale légèrement déprimé en avant, tête assez grosse. mandibules fortes, subdentées. labre petit. Massue grise, funicule alutacé, scape noir fortement ponctué.

Strie marginale externe du pronotum interrompue à l’apex sur toute la longueur du cou. strie marginale internebien marquée, avec une légère courbe au milieu sur les côtés du pronotum.

Trois premières stries de l’elytre entières, 4eme et 5eme réduites à quelques points. Strie suturale longue des 2/3. Macule rouge au milieu de l’elytre allant de la strie subhumérale à la suturale. Scutellum distinct. Strie subhumérale complète. Propypydium et pygidium fortement ponctués.Tibias antérieurs avec quatre dents, apicale forte, bifide, nettement séparé des trois autres. Tibias médians et postérieurs bordés d’une double rangée de denticules.

Mentonnière ponctuée avec une strie  assez arrondie , lobe prosternal se terminant en pointe.

Mesosternum fortement échancré bordé d’une strie. Presque lisse ainsi que le metasternum.

Localisation


Margarinotus (Stenister) obscurus (Kugelann, 1792)

Synonymie

Hister obscurus. Kugelann, 1792: 298.

Hister stercorarius. Hoffmann, 1803: 56.

Hister parallelus. Ménétries, 1832: 171- Reichardt, 1922: 49.

Hister parallelogrammus. Faldermann, 1835: 228. – Schmidt, 1885c: 226.

Hister gibbulus. Dejean, 1837: 141.- nom. nud given as syn.

Hister paralleloides. Marseul, 1862: 710.

Hister semisculptus.J.L Leconte, 1863: 60.- wenzel, 1944: 137.

Hister goetzelmanni. Bickhardt, 1908: 41.- J.Müller, 1908: 114.

Hister stercorarius ab goetzelmanni: Reitter, 1909: 284.

Margarinotus stercorarius: Wenzel, 1944: 126.

Paralister stercorarius. Thérond, 1967b: 1095.

Paralister obscurus. Mazur, 1972: 141.

Stenister obscurus. Mazur, 1973b: 711.

Hister stercorarius var. inexpectatus. Roubal, 1937: 15.

Bibliographie

Kugelann,J.G. 1792. Verzeichniss der in einigen Gegenden Preussens bis jetzt entdeckten Käfer-Arten , nebst kurzen Nachrichten von denselben. Neustes Mag.für die Liebhaber der Ent., herausgegeben von D.H. SCHNEIDER. Stralsund. 1,3: 257-306.

Hoffman.J.J. 1803.Monographie der von Verfassern in dem Departamente vom Donnersberge, und den angegrenzenden Gegenden der Departamente von der Saar, und von Rhein und Mosel einheimisch beobachteten Stützkäfer (Hister.) Ent.Hefte, 1: 1_119.

Ménétries.E. 1832. Catalogue raisonné des objets de zoologie receuillis dans u voyage au Caucase et jusqu’aux frontières de la Perse entrepris par ordre de S.M l’Empereur. St Petersbourg , ii+217 pp.

Reichardt..A.1922. Ueber einige Histeridentypen von Ménétriés, nebst einer Uebersicht der mit Hister castaneus Mén. vervandten Arten (Coleoptera). RuskEnt.Oborzr.,18: 49-52.

Faldermann.F. 1835. Additamenta entomologica ad Faunam Rossicam in itineribus Jusu Imperatoris Augustissimi annis 1827-1831  a Cl.Ménétriés et Szovitz susceptis collecta, in lucem adita. Coleoptera Persico- Armeniaca. Nouv. Mém. Soc. Nat. Moscou, 4: 1_4+ 1-310.

Scollection. chmidt.J.1885c. Bestimmungs-Tabellen der europäischen Coleopteren. XVI. Histeridae. Berlin. Ent.Z., 29: 279-330.

Dejean.P.F.1837. Catalogue des Coléoptères de la collection. Troisième édition, revue, corrigée et augmentée. Paris, XIV + 503 pp.

Marseul.S.A.1862. Supplément à la monographie des Histérides ( suite). Ann.Soc. Ent. France, (4)2: 5-48, 437- 516, 669-720.

Leconte.J.L,1863. New species of North America. Coleoptera. Part I. Smithson, Misc, Coll., 6, 167: 1-86.

Wenzel.1944.On the classification of the histerid beetles. Fieldiana, zool., 51-151.

Bickhardt.H. 1908. Beiträge zur Kenntnis der Histeriden I. Ent.Bl.,4: 41-48.

Müller.J.1908. Ueber die europäischen Hister-Arten der VI. Schmidt ‘schen Gruppe, Ent.Bl., 4: 114-121.

Reitter.E.1909 Fauna Germanica. Die Käfer des Deutschen Reiches. Nach der analytischen Methode bearbeitet. II Band. Schr. dtsch. Lehrerver. Naturk., 24, 392 pp.

Thérond.J.1967b. Contribution à la faune de l’Iran. 4. Coléoptères Hiteridae. Ann. Soc. Ent. France, 3 (n.s) : 1093-1097.

Mazur.S.1972. Systematic and synonymic notes upon certain species of Histeridae (Coleoptera) Pol.Pismo Ent., 42: 137-143.

Mazur.S. 1973 b. Gniliki i przekraski (Histeridae et Cleridae, Coleoptera) w zbiorze Wojciecha Maczynskiego. Pol. Pismo Ent., 43: 705-715.

Roubal.J.1937. Desription de quelques nouveaux coleoptères. Misc.Ent., 40: 14-15.

Localisation

Pologne, Prusse, Europe, Afrique du Nord, Asie mineure, Asie centrale, chine.

introduit en Amérique du Nord: Colombie Britannique, Oregon, Illinois.

Description

Longueur: (5.5 mm) largeur ( 3,4mm)

Mandibules fortes, pointes acérées. labre petit. Massue grise, funicule alutacé, scape noir ponctué. Strie marginale externe du pronotum bien marquée, fine, interrompue à la base du pronotum. Strie marginale interne forte. Pronotum lisse.

Scutellum bien marqué. elytres noires, 3 premières stries entières, quatrième réduite à 1/3 des trois premières. La cinquième réduite à un trait.

Strie suturale arrivant au milieu de l’elytre en partant de l’apex.

Propygidium et Pygidium fortement ponctués. Les tibias antérieurs garnis de cinq dents assez fortes. Les tibias médians et postérieurs plantés d’une double rangée de denticules.

Mentonnière finement ponctuée avec une strie forte et complète, lobe prosternal presque lisse. Mesosternum fortement échancré au niveau du lobe prosternal. une strie bien marquée entoure la partie supérieure du mesosternum. Mesosternum et 8eme sternite lisses.

Iconographie