Cylister lineare (Erichson, 1834)

Tribu : Platysomatini

Genre : Platysoma

sous-genre: Cylister

Cylister lineare, Erichson 1834.

Allemagne, Europe, Sibérie, Chine du nord

syn.: Hister oblongus: Illiger, 1798:63 -Erichson, 1834: 113.

Hister angustatus: Paykull, 1811: 92 -Erichson, 1834: 113.

Platysoma lineare Erichson, 1834: 113

Cylistosoma lineare : Lewis, 1905d: 18

Cylister lineare: Kryzhanovskij, 1965: 103.

bibliographie:

Erichson,W.F., 1834. Uebersicht der Histeroides der Sammlung. Jahrb.Ins.-Kunde,1: 83-208

Illiger,K., 1798. Verzeichniss der Käfer Preussens. Halle, xlii+ 510 pp.

Paykull,G., 1811. Monographia Histeroidum. Upsaliae, 114 pp.

Lewis,G., 1905d . A systematic catalogue of Histeridae. London, vi+ 81 pp.

Kryzhanovskij,O.L., Opredielitiel’ nasekomych Evropejkoj chasti SSSR v p’iati tomach. II. Zhestkokrylye i veerokrylye. Moskva-Leningrad, 668 pp.

longueur 4 mm, largeur 1,2/3 mm.

Allongé presque cylindrique, brun luisant presque noir. antennes ferrugineuses. Frint finement pointillé, strie frontale sineuese entière. Pronotum ponctué sur les côtés, plus large que long (2 X 1,5), strie latérale externe entière. Elytres avec les 4 premières stries dorsales entières, la cinquième et la suturale raccourcies en avant vers le milieu; bord apical rougeâtre, ponctué, bord inflechi bisillonné.

Prosternum peu ponctué sauf la mentonière., mesosternum à ponctuation fine et espacée. avec une strie marginale entière.;

mesasternum à ponctuation forte et espacée sur les côtés.

Propygidium bifovéolé ponctuation forte et espacée. pygidium ponctuation plus faible.

strie marginale du mésosternum non interrompue au bord antérieur.

Tibias antérieurs quadridentés, tibias intermediaires deux dents + une dent apicale bifide. Tibias posterieurs, une dent + une apicale bifide.

L’édéage: la pièce basale est de même longueur que les paramères.

(d’après Auzat).

Publicités

Pachylister Lutarius (Erichson, 1864)

Pachylister lutarius (Erichson,1864)

Famille Histeridae, tribu Exosternini,genre pachylister(s.str), Laos

Hister indus (Dejean,1821),nomen nudum, Marseul 1854

Hister lutarius,(Erichson,1834)

Hister inaequidens (Dejean,1837)

Pactolinus lutarius (Mazur, 1984b)

S.Mazur le signale dans l’est de l’Inde et la région orientale.

Nous avons examiné trois exemplaires femelles. Vang Vien , (5/3/2001)

Labre bordé d’une strie fine, trilobé

Deux stries profondes sur les cotés de l’epistome, se rejoignent en un leger renflement qui sépare le front de l’épistome. Mandibules dotées d’une dent interne forte. Pronotum sans ponctuation, une strie latérale interne interrompue à la base du pronotum. Partie supérieure du pronotum bordée de soies. Deux dépressions au sommet du pronotum au voisinage des yeux, profondes sur deux des trois exemplaires observés, plus faibles sur le troisième.

Elytres lisses, quatre premières stries entières, la cinquième part du milieu de l’élytre et rejoint l’apex.

Strie suturale absente. Tibias tridentés, les autres pattes garnies de deux rangées de douze épines.

Pygidium faiblement ponctué au sommet puis lisse. Propygidium lisse. Apophyse prosternale arrondie.Mesosternum échancré pour recevoir l’aphophyse.

Vue ventrale

Pachylister Reflexilabris (Marseul,1854)

Une seule espèce en France de ce genre qui compte deux sous-genres  : Pachylister s.str et Santalus (Lewis, 1906)

13 espèces du sous genre Pachylister et 8 espèces du sous genre Santalus. Une seule espèce en France Pachylister Inaequalis (Olivier, 1789).

Ce genre est caractérisé par une mandibule gauche plus longue que la droite. On le trouve dans toute la France , crottin de cheval ou bouses de vache.

Pachylister Reflexilabris est d’une taille imposante pour cette Famille avec 15 mm environ de la base du pronotum à l’apex des élytres. Tibias postérieurs tridentés. Quatre premières stries entières, la 5eme part de la moitié des élytres vers l’apex , la sixième presque absente. Cette espèce se trouve au Laos et Vietnam.